Le trempage, la germinaison.

par | Juil 16, 2020 | Alimentation

Une fois que l’on souhaite améliorer son alimentation, il est recommandé de:

tremper, germer, fermenter.

 

 

Vous n’êtes pas obligé de faire ces étapes à chaque fois mais sachez que chacune d’entre-elles va permettre une meilleure absorption des nutriments ainsi qu’une meilleure digestion. Cependant l’élimination complète des anti-nutriments ne semble pas possible.

Pourquoi?

Bien que les céréales (semi)complètes (quinoa, riz, sarrasin, millet, avoine…), les graines (courge, tournesol, sésame,..), les noix et légumineuses (lentilles, soja, pois chiches,…) soient riches en nutriments, ces aliments contiennent aussi des facteurs protecteurs (phytates, lectines, saponines, oxalates) qui leur permet de se protéger pour longtemps. La nature est ainsi faite.

Cependant, ces derniers sont pour nous, des anti-nutriments bloquant l’absorption des fameux nutriments dont nous avons tant besoin! Il en va de même pour les produits transformés qui n’ont pas été préparé comme le soja non fermenté, les purées d’oléagineux, le pain non levain,…

Conséquences possibles:

Carences en certains nutriments comme le zinc, le calcium, le magnésium,…

Dysbiose intestinale ou déséquilibre de la flore, ce qui peut avoir un impact sur l’immunité, l’humeur, l’inflammation,…

Perméabilité intestinale, ce qui peut déclencher des intolérances, allergies,…

De ce fait, lorsque l’on pense manger équilibré, nous pouvons tout de même faire pire que mieux. D’ou l’importance de s’informer, de s’écouter et de faire des analyses sanguines afin d’éviter les mauvaises surprises sur le long terme.

Pas de panique:

Les conséquences vont dépendre de votre organisme, de la quantité, de la qualité ainsi que de la variété des aliments ingérées.

De plus, il semble qu’un petit apport de temps à autre en acide phytique puisse notamment avoir des effets positifs, une fois notre organisme habitué et si les repas sont bien associés.

En pratique:

Trempage: plonger vos aliments dans de l’eau filtrée pour une nuit ou journée puis rincer avant de cuire ou faire germer.

Germinaison: suite au trempage, vous pouvez laisser à température ambiante vos graines sur un tamis ou un germoir. Arrosez régulièrement, rincez et consommez quelque jours plus tard, selon l’aliment.

Fermentation: je vous invite à regarder cette vidéo.

Plus d’information à ce sujet:

https://www.alternativesante.fr/manger-sain/cereales-legumineuses-mefiez-vous-quand-meme

Prenez soins de vous.

Alain Bero